Guerre d’épines

(Bien des années…et des pages plus tard!)

Une guerre silencieusement sournoise opposant Marion et Juliette se déclare dans les tranchées du dortoir de ces demoiselles.

Juliette ne laisse rien paraitre, refusant de montrer à sa rivale et son acolyte diabolique Aurélie, l’impact de leurs coups-bas. 

De petites perfidies en calomnies tout y passe.

Juliette tend le dos, lève le menton comme pour montrer que rien de sale ne peut désormais plus la salir et continue à marcher fièrement comme pour leur dire, par sa démarche, que rien ne l’atteint.

Pourtant, elle n’est pas de celle qui plie sans broncher et prépare sa vengeance avec sa copine Marie.

Un soir tard, elle prend sa revanche et leur rend en condensé tout ce qu’elle lui ont fait subir quand tout le monde est endormi.

Des cris, des pleurs et des supplications.

Puis le silence se fait, elles sont vaincues.

Et Juliette récupère sur sa tête la couronne de Reine des garces.