Quelques retours de mes lecteurs…


commentaires Amazon

5,0 sur 5 étoiles Bouleversant Commenté en France le 11 août 2021

Juliette c’est un peu chacune de nous. Une petite fille rieuse, sociable, qui ne demande qu’à vivre la vie insouciante que devraient vivre tous les enfants.
Mais elle part déjà avec un sacré handicap : ses propres parents, quand on prend une décision en tant que parents on dit toujours qu’on pense à nos enfants… mais certains parents pensent en premier à eux. Les enfants n’ont pas leur mot à dire. Ils sont bien obligés de suivre voire parfois de subir des changements.
Subir… c’est le mot qui lui colle à la peau Juliette.
Subir le manque d’amour et d’empathie de ses propres parents, subir les trahisons, la violence, les mauvais choix même quand elle est persuadée qu’ils sont bons.
Juliette je l’ai aimée dès les premières pages. Des points communs personnels et professionnels, parfois même une vraie fusion des ressentis, des sentiments, des idées.
C’est une éternelle incomprise. Elle ne demandait pourtant que du soutien et un minimum de compréhension.
Et en retour elle n’a eu que du mépris, de l’ignorance et des jugements.
Et pourtant quand on la croit au fond du trou elle se relève. Et même si elle tombe et retombe encore elle se relève !
Elle a réussi Juliette. Elle est heureuse… enfin… en façade. Faire semblant c’est sa marque de fabrique, le fatidique héritage familial. Mais le vernis finit toujours par craquer…
De ses rencontres malheureuses un homme se détache. Il est marqué en elle et pourtant lui aussi l’a fait souffrir, lui aussi l’a utilisée. Mais si cet homme était le bon au final ?!!?
Et pourtant elle recommence. «Et ça continue encore et encore, c’est que le début d’accord d’accord». Elle y croit à chaque fois ou peut être qu’elle fait semblant d’y croire.
Et puis un jour, elle y croit un peu plus fort. Il est brun et comme elle il paraît écorché par la vie.
Alors elle va se poser et contre toute attente, va être maman. Elle a qui on avait interdit tout rêve de grossesse… alors que tout semble parfait, le vent va de nouveau tourner.
Et encore une fois Juliette va devoir choisir… ou subir….
J’ai adoré ce premier roman de Juliette Norel. Au-delà de l’histoire de Juliette qui est dure, chaque mot est pesé, posé au bon endroit. Sans vulgarité, sans voyeurisme, elle sait faire comprendre et ressentir à chaque lecteur les souffrances de son personnage. Et Dieu sait ce qu’elle a enduré et pourtant à aucun moment, pour moi, j’ai pensé «bien fait pour elle elle l’a bien cherché». C’est une victime ne jamais l’oublier.
J’ai été surprise par la fin et en même temps heureuse…
Heureuse de savoir que j’aurais le plaisir de lire de nouveau Juliette Norel !


5,0 sur 5 étoiles Coup de cœur. Résilience, profondeur… une plume authentique ! A découvrir…Commenté en France le 25 juillet 2021

Résilience serait le plus juste mot, quand le sort du destin semble s’abattre avec foudre sur Juliette, l’héroïne du roman. Elle va vivre ou du moins… survivre ! Par la force de son courage à se relever, à affronter la vie sous toutes ses coutures, sous couvert d’une lueur d’espoir malgré les vestiges du passé.

Les mots sont à la fois doux et poétiques, mais tout autant affûtés et puissants. On ressent cette énergie par cette encre du coeur qui vient noircir des pages blanches, comme pour libérer la parole sur l’inavoué et l’inavouable. Tant d’émotions à la lecture de ce roman… l’alliance des mots est profonde et magique. Quelle plume !

On peut se plaindre de nos épreuves de vies personnelles… mais croyez-moi, quand vous lirez ce livre, vous vous estimerez presque chanceux(ses). Fiction-réalité ? À vous de vous faire votre avis en découvrant cette auteure de talent mais aussi en osant vous immerger dans les profondeurs de son roman.

Un coup de coeur… un immense merci et sincère bravo pour ce livre bouleversant ! Il fallait une sacrée dose de courage pour aborder tous ces sujets, pour révéler cette réalité et ainsi encourager d’autres femmes à en parler et se libérer.

Je vous partage deux citations de ce roman :

« Quand on revient de loin, chaque minute de normalité est un cadeau des étoiles »

« Parce que personne n’est plus à même de reconnaître des blessures déguisées que celui qui en porte aussi les stigmates »

Ce roman est un cadeau des étoiles, signé d’une merveilleuse âme et j’espère de tout coeur qu’il partira à la rencontre de ces personnes qui portent en leurs corps et en leurs esprits ces stigmates de la vie.

5,0 sur 5 étoiles Une leçon de vieCommenté en France le 25 mai 2021

Une écriture sensible et percutante.
Une histoire poignante.
J’ai été très touché par l’histoire de Juliette. Malheureusement elle n’est pas la seule dans ce cas Et je suis admiratif devant le combat qu’elle mène en ayant toujours relevé la tête. . Je pense que ce roman peut aider beaucoup de femmes à sortir du silence. Juliette Norel a un don pour maniée la plume. Je vous conseille vivement ce roman rempli d’émotions.

5,0 sur 5 étoiles Un témoignage boulversantCommenté en France le 25 octobre 2021

Juliette, un papillon en quête du bonheur à travers une jungle humaine.
Mais comment le trouver, quand on se brûle sans cesse les ailes à de fausses lumières… aux outrages, maltraitances et crimes ?
Lorsqu’en cherchant l’amour, on passe d’un prédateur à l’autre, comme dans une éternelle répétition de la première offense ?
Juliette se livre avec ses tripes, ses colères et ses espoirs.
Heureusement, une Fleur a fait le soleil….
Un témoignage fort et courageux , un livre bouleversant.

Une belle histoire qui touche au coeur (commentaire fnac)

Une anonyme au bout du fil, C’est la vie de Juliette. Simple comme résumé mais compliqué comme histoire. Elle en a percuté des bouleversements, c’est sa vie. On la suit, on l’écoute, on a envie de lui crier « non, pas par là » mais elle assume tout, même quand la faute n’est pas la sienne. Alors, on la suit encore et on l’aime un peu plus fort. — Juliette Norel, c’est l’autrice. Ce qu’elle a mis d’elle dans ce livre ? Tout ! mais de sa vie ou de son imagination peu importe. Du côté du style, c’est direct, percussif. Elle ne perd pas de temps avec les fioritures tout en posant si finement le décor. C’est une écriture pleine de vie, d’énergie (parce qu’il lui en faut beaucoup) et qui sonne juste. — « Une Anonyme au bout du fil » c’est donc un roman que j’ai adoré, au gré des belles émotions, des tristesses et des pleurs. L’œuvre d’une belle plume.

Commentaire Babelio

Ce roman est l’histoire de Juliette. le sort semble s’acharner, elle est plongée dans une spirale infernale dont elle a dû mal à s’extirper.
L’auteure a travaillé son héroïne. C’est un personnage complexe. Au fil des pages et des années, on plonge avec Juliette dans ce monde qui semble ne pas être fait pour elle.. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour cette femme. Elle sera toujours en quête d’indépendance malgré ses blessures. Arrivera-t-elle à baisser les armes, briser son armure?
À travers son héroïne, l’auteure nous parle de femmes, de filles, de mères, d’amour, d’amitié, de violences faites aux femmes, de destin, de la vie qui n’est pas toujours facile, de viol, des hauts et des bas que l’on traverse, de trahisons… Les sentiments sont retranscrits avec brio (le désespoir, la haine, la colère, l’incompréhension…) et le lecteur est emporté dans ce tourbillon d’émotions.
J’ai beaucoup aimé la plume de Juliette Norel qui est presque poétique malgré la noirceur qu’elle nous raconte. (L’auteure finit même ses chapitres sur un haïku) C’est un roman assez dur, sombre. J’ai aimé que la lumière ne soit pas forcément au rendez-vous. Juliette est une héroïne à rencontrer sans aucun doute! Ne faut-il pas toucher le fond pour remonter?