Poussières d’étoiles

Il y a six lunes et quelques poussières…

je me suis rendu compte que je me cachais derrière de faux prétextes, comme celui de manquer de temps.
Je remettais à plus tard,
systématiquement.

Pendant des années,
j’ai jeté dans des tiroirs, des placards ou même des feux de joie, des pages,
par dizaines.

Et puis, il y a quelques mois, comme une évidence,
reprendre la plume et le clavier pour ne plus les lâcher malgré les secousses, les doutes et les incertitudes.

Je ne savais pas, quand j’ai repris l’écriture, qu’ elle allait prendre une place si importante dans ma vie.

Je pense constamment
à mon manuscrit et à ce que je vous raconte de moi ici, dans cette bulle qui n’a plus rien de virtuel tant les liens noués sont intenses et puissants.

Dans cet univers, qui n’appartient qu’à nous je vous livre des passages de mon livre mais aussi des bribes de ma vie.

Il n’est plus seulement question de mon héroïne, homonyme de prénom.
Les contours se floutent chaque jour davantage, puisque je mets dans ses traits et dans son existence de papier, beaucoup de moi et de ceux qui ont jalonné mon parcours.
J’ai même songé à changer son prénom, pour éviter les amalgames, mais je ne peux m’y résoudre…
J’aurais l’impression de la travestir, de la trahir, de me trahir.

C’est une Juliette, il n’y a pas de doute.

Une éternelle romantique malgré les tragédies.
Qui ne peut s’empêcher de rêver d’amour passionné, passionnel mais qui, à chaque instant, risque de s’envoler et s’enfuir à tire-d’aile si un homme s’approche trop près de son cœur barbelé.
C’est une amoureuse de l’Amour mais qui a perdu son Unique et qui le cherche sans y croire à travers les vicissitudes de la vie.

Nos destins sont imbriqués, ce n’est plus seulement elle qui prend vie sous ma plume puisque je respire plus profondément à chacune de ses pages, à chaque ligne ou à travers tous mes point de suspension…

Ça a toujours été ma ponctuation préférée…
tant de paroles s’y taisent.

Publié par

auteure inspirée par les renaissances qui jalonnent nos vies... sur le fil des confidences

2 commentaires sur « Poussières d’étoiles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s