la rose….

France, La mère de Juliette, comme une éternelle funambule tour à tour au bord de l’explosion ou de la chute est le fruit d’un père issu de la bourgeoisie locale et d’une mère, fille d’immigrés italiens née en France, entre 2 guerres…

Une famille bourgeoise de province dont le seul fils épouse une ritale pauvre… Fallait imaginer le bordel!

Elle était belle, élégante, confiante en elle et en sa destinée qui semblait lui sourire à pleines dents..

Elle portait le prénom de la reine des fleurs, aux multiples épines pourtant..

Lui, charismatique et sophistiqué, héritait dans ses gênes la fierté de son sang.

Pourtant, la richesse du temps jadis, avant la seconde guerre et la pestilence qui entoura la ville de Vichy, commençait à fondre irrémédiablement..

Peut-être que cet amour était immense, dévastateur, passionnel

Comme une évidence

Nul ne sait..

Les mémoires de ce temps, se sont envolées vers d’autres cieux

Et l’histoire de Rose et Louis se consuma dans les flammes, à l’arrière d’une vieille traction…

Publié par

auteure inspirée par les renaissances qui jalonnent nos vies... sur le fil des confidences

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s